Escale polonaise à Lichen


En quelques « posts » dont voici le premier (et un autre ici et , un récit agrémenté de photos d'un voyage en Pologne "sur les pas de St Jean-Paul II".


La première escale a pour nom « Anuncjatek » - Annonciade en polonais ! - au monastère tout récent des Annonciades de Lichen (présenté ici). :
Voici la belle histoire qui a amené des sœurs françaises à essaimer dans ce lointain pays avec de nouvelles vocations contemplatives polonaises il y a seulement quelques années 
A la fin du XVIIème siècle, des religieux polonais veulent fonder une congrégation en l’honneur de l’Immaculée Conception de Marie. A Rome pour éviter de multiplier les « règles » on leur donne celle écrite par Jeanne de France pour les religieuses Annonciades deux siècles plus tôt (pour résumer cette règle, il s’agit d’imiter Marie en ses « dix vertus » pour le « plus grand plaisir de Dieu »).
Mais ces prêtres polonais sont bien éloignés de la France et ne vont vraiment retrouver leurs racines et s’intéresser aux Annonciades que sous le régime communiste dans les années 60. Ils entrent alors en correspondance avec le monastère de Thiais ; ensuite, après la chute du mur, ils proposent à la « Mère Ancelle » de Thiais près de Paris de venir les rencontrer sur place … et quelques années plus tard c’est la construction du monastère féminin Anuncjatek dans la forêt de Grablin, là même où la Sainte Vierge est apparue et a suscitée une dévotion florissante que nous avons constatée avec émerveillement.
Six sœurs annonciades vivent et prient dans l’enceinte cloitrée de ce beau monastère tout neuf ; elles prient pour les frères mariens : ceux du monastère tout proche de Lichen mais aussi pour tous ceux qui sont missionnaires autour du monde. Elles prient aussi pour les nombreux pélerins qui viennent à Lichen ; nous-mêmes étions là « hors saison » mais avons eu le privilège de visites tout exprès guidées pour nous par une guide anglophone.
Visite d’abord du sanctuaire impressionnant et tout récent qui est un véritable Vatican !
bâti en moins d’un an à proximité des autres églises et bâtiments plus anciens.
Jean-Paul II lui-même est venu à Lichen et nous y avons visité les appartements qu’il a occupé avec de nombreux souvenirs émouvants.
Ce sont les "frères mariens" qui animent le sanctuaire. Mais ils sont aussi présents en bien d'autres endroits en Pologne et par le monde (cliquez pour suivre vers leur site).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire