Compte-rendu de notre dernière représentation de la pièce St Jean-Paul II en Touraine


--------------------------------------------------

Devant environ 230 spectateurs - de 7 à 77 ans (ou plutôt de 1 à 99 ans !) nous avons donné la 14ème représentation de notre pièce.
Peut-être aurons des photos dans les jours qui viennent (vous pouvez toujours aller voir des photos plus anciennes ici... ou en faisant une recherche sur ce site (en haut à droite) avec le mot clé "théâtre" ...
mais pour l'instant nous vous partageons l'un des encouragements reçus :

____________________________________________________________________

Chère madame, cher monsieur,

J’étais au spectacle hier soir salle Rabelais, à Saint Cyr sur Loire et je ne veux pas tarder à vous féliciter ainsi que l’ensemble de la troupe.
Ce spectacle est remarquable et les comédiens ont, par leur talent fait passer de belles émotions. Rires et larmes, en ce qui me concerne et au final, une merveilleuse soirée.

Saint Jean-Paul II doit être très fier de vous tous et de ce bel hommage que vous lui rendez.
Ayant un fils et son épouse dans le monde du spectacle, je relis souvent la lettre de Jean-Paul II aux Artistes ainsi que son homélie lors du Jubilé du Monde du Spectacle en 2000. 
Je prie Fra Angelico, choisi par J.Paul II comme saint patron des artistes en général et du spectacle en particulier de vous bénir.

Avec ma respectueuse prière pour tous.
Pascale Bélenfant

Pascale Bélenfant Chauveau
11 rue Roland Engerand
37540 Saint-Cyr-sur-Loire

Tél. 02 47 54 39 50
www.ciergespeints-artreligieux.com

____________________________________________________________________
et du coup, nous reproduisons quelques lignes de JP II qui nous paraissent bien s'appliquer aux "compagnons de l'Etoile" :



Je fais spécialement appel à vous, artistes chrétiens : à chacun, je voudrais rappeler que l’alliance établie depuis toujours entre l’Évangile et l’art implique, au-delà des nécessités fonctionnelles, l’invitation à pénétrer avec une intuition créatrice dans le mystère du Dieu incarné, et en même temps dans le mystère de l’homme.
Aucun être humain, en un sens, ne se connaît lui-même. Non seulement Jésus Christ révèle Dieu, mais il manifeste pleinement l’homme à lui- même. 
...
Tous les croyants sont appelés à rendre ce témoignage ; mais il vous appartient, à vous hommes et femmes qui avez consacré votre vie à l’art, de dire avec la richesse de votre génie que, dans le Christ, le monde est racheté : l’homme est racheté, le corps humain est racheté, la création entière est rachetée, elle dont saint Paul a écrit qu’elle « attend avec impatience la révélation des fils de Dieu » (Rm 8, 19).
Elle attend la révélation des fils de Dieu même à travers l’art et dans l’art. Telle est votre tâche.
JUBILÉ DU MONDE DU SPECTACLE

HOMÉLIE DU PAPE JEAN PAUL II

Dimanche 17 décembre 2000
 
Très chers amis, beaucoup d'entre vous travaillent pour divertir le public, dans la création et la réalisation de spectacles, qui entendent offrir l'occasion d'une saine détente et de distraction. Si la joie chrétienne se place, au sens propre, sur un plan plus directement spirituel, elle comprend cependant également le sain divertissement qui est bénéfique au corps et à l'esprit. C'est pourquoi, la société doit être reconnaissante à ceux qui produisent et qui réalisent des émissions et des programmes intelligents et qui permettent de se détendre, qui sont amusants sans être aliénants, drôles sans être vulgaires. Diffuser une joie authentique peut être  une  forme  réelle  de  charité  sociale. On ne peut pas imaginer une nouvelle évangélisation qui n'interpelle pas votre monde, le monde du spectacle, si important pour la formation des mentalités et des coutumes. Je pense ici aux nombreuses initiatives qui reproposent le message biblique et le très riche patrimoine de la tradition chrétienne dans le langage des formes, des sons, des images, à travers le théâtre, le cinéma, la télévision. A travers les langages les plus divers, vous serez alors des porteurs de joie, de cette joie que le Christ donne à toute l'humanité à Noël.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire