Wisques

L'aventure continue pour les saltimbanques que sont les "Compagnons de l'Etoile"
Pour la fin de l'Avent 2014, la troupe était conviée pour jouer la pièce - maintenant célèbre ! - sur Saint Jean-Paul II ... à l'abbaye Saint Paul de Wisques par les moines récemment arrivés pour "faire renaître" cette ancienne abbaye.

Cette voiture croisée sur les routes pluvieuses menant dans le "grand nord" sur la route de Calais est-elle celle de gens de voyage, ou de migrants ?

Que peut-il y avoir dans la remorque ? vous de devinerez jamais :
un kayak (qui dépasse sous la bâche), des décors, un prie-Dieu, du matériel de sonorisation, une hallebarde de garde suisse et autres accessoires ... et surtout toutes les tenues de nos acteurs.


Qui peut être dans la fourgonnette ? Les acteurs de la troupe certes, mais aussi - grâce exceptionnelle ! - un moine que nous ramenions de Fontgombault à Wisques. Et le trajet - malgré la longueur, fut un temps de grâces.

L'abbaye Saint Paul de Wisques nous attend, puisque c'est bien le Père Abbé de Fontgombault qui nous a demandé de venir donner cette pièce sur Jean-Paul II à ce nouveau prieuré (enfin nouveau ... pas tout à fait comme l'explique cet article de Famille Chrétienne).


Participation à quelques offices, invitation aux repas, nous avons vécu trop rapidement mais avec beaucoup de joie un peu de la vie monastique ...
Mais la représentation eût lieu dans l'abbaye Sainte Marie, toute proche mais où le parloir des moniales - bénédictines elles aussi - se prêtait mieux à fournir une scène.




De fait ce parloir était à la taille et à la mesure de cette imposante abbaye !

et notre public était de qualité : des soeurs derrière la grille et les frères, un peu entassés dans un coin pour nous laisser la place de jouer ... et de danser !




et le soir, nous partons fêter tout cela dans la ville de St Omer, toute proche :
c'est un véritable pélerinage pour Thibault, tout heureux de revoir sa ville natale, là où il a été à l'école quand il était encore tout petit ...


puis nous nous retrouvons dans une brasserie tout à fait typique pour le traditionnel repas d'après spectacle !


Puis un aperçu des illuminations noturnes et du marché de Noël avant une nuit réparatrice pour être en forme pour - à nouveau - après 600 km de route dans l'autre sens pour rentrer.

Mais  finalement, ce que les "Compagnons auront le plus apprécié probablement aura été "l'escale" sur la route que nous avait proposée la famille du frère de Vianney.



Car un délicieux dîner avait été préparé et les petits neveux étaient tellement heureux de revoir ceux qu'ils appellent "Les Champignons de l'Espace" !!!!!





e



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire