Travail et trisomie

Voici  le lien vers un article récent et remarquable qui montre de façon lumineuse que ce que les personnes trisomiques peuvent apporter à la société ; comment, grâce à eux, le travail peut (re) devenir le moyen pour édifier (ou sauver) une civilisation qui permette à tous, avec ou sans handicap visible, de grandir en humanité.

L'auteur, Benoît Pigé, nous pardonnera de le citer par quelques extraits, mais il faut évidemment lire et fouiller l'ensemble de l'article.
Les passages entre parenthèses ont été ajoutés pour faciliter la compréhension de ces citations sorties de leur contexte.

__________________________________________________


La personne trisomique est ou sera toujours moins efficiente qu’une personne dite « normale » ... : elle reste alors le problème...
Mais ...si on considére la personne trisomique par rapport à ce qu’elle est capable d’apporter (aux problèmes du monde du travail, de la société elle-même) ...
au lieu d’être un problème, la personne trisomique peut devenir une ressource, une solution.

... il est nécessaire de reconsidérer les différents sens cachés du mot « travail  ...
la personne trisomique décale notre regard sur les normes qui nous entourent : ...
(et) le travail n’apparait plus alors comme une exigence pour assurer une consommation, il devient avant tout une exigence pour se tenir debout et pour avoir la fierté de contribuer à l’édification de la société.

L’enjeu n’est donc peut-être pas tant l’encadrement de la personne trisomique que l’exigence qu’on lui adresse.  Regarder l’autre comme un être humain, c’est exiger de lui qu’il se tienne debout avec ce que nous percevons comme des infirmités mais qui sont aussi des qualités ou des dons que nous avons tendance à ignorer. Cette exigence s’adresse à la personne trisomique comme à chacun de nous. 
...Passer d’une vision où l’on souhaite échapper à son état à une vision où on le transcende suppose une grande exigence. La personne trisomique n’a pas besoin de notre pitié, elle a besoin d’un regard aimant mais exigeant, elle a besoin d’être reconnue et que ce même regard soit un regard de confiance dans sa capacité à apporter sa contribution à une humanité en construction.

(Ainsi) ... la personne trisomique ouvre la voie à une réintégration de la diversité des contributions de chacun.
___________________________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire