Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus à la Frat ND de l'Etoile


Grande et bonne nouvelle !

SAMEDI 5 octobre la fraternité Notre-Dame de l'Etoile accueille Ste Thérèse

Dans le cadre de la clôture de la chaîne de prière organisée dans les paroisses du Blanc et de Tournon Saint Martin pour l’avenir de la vie consacrée dans ces territoires, les reliques de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus ont été accueillies cette première semaine d'octobre 2013. 
Les reliques ont été dans différentes communautés : au prieuré des Soeurs Disciples de l’Agneau, à l’église Saint Génitour, à l’église Saint Martin de Tournon, à la Fraternité Notre-Dame de l’Etoile, puis de nouveau à l’abbaye de Fontgombault.
Nous avons donc eu la grâce de prier autour de cette grande sainte (sur la photo ci-contre à l'âge de 13 ans), proclamée "Docteur de l'Eglise" par le Bienheureux Jean-Paul II.

Qu'elle montre à chacun de nous la "petite voie" qui nous permettra - en restant tout petits dans les bras de Jésus - de nous "élever vers le ciel comme dans un ascenseur", sans compter sur nos propres forces ... 



Mercredi soir ce fut une magnifique veillée à Fontgombault très sobre, belle et harmonieuse avec l’alternance du grégorien et des chants de Ste Therèse, avec des beaux extraits de l’Histoire d’une Ame et des intentions de prières, et l’Eglise magnifiquement représentée par les paroissiens du Blanc de Tournon et d’ailleurs et les 70 moines réunis pour une des dernières fois avant l’envoi à Wisques des nouveaux « fondateurs ».
D’innombrables lumignons sur les chapiteaux et les frises de l’abbatiale donnaient de belles illuminations …


Pierre de l'Etoile, Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, le Père Guinnepain et les moines de Fontgombault

Samedi, beau cadeau fait à la Fraternité Notre Dame de l’Etoile que cette messe célébrée par le Père Patrick Guinnepain. Aux compagnons de l’Etoile s’étaient joints deux plus jeunes servants de messe. Le Père Patrick a fait une très belle introduction précisant le sens de cette « vague de prière » que concluait donc  la vénération des reliques de Ste Thérèse, en incluant, et la situation actuelle de nos paroisses, et l’histoire de l’Eglise au temps des grandes dévotions mariales du XIXème siècle (Lourdes, Therèse, Fatima) qui répondaient alors à une offensive anti-religieuse terrible, et sans oublier de développer dans son homélie une vision prophétique d’une Eglise que le Seigneur n’abandonnera jamais mais qui devra probablement s’adapter à  des communautés d’un style nouveau et  qu’il nous faut inventer et précisant que les deux principales inspiratrices de toutes les communautés nouvelles avaient été Thérèse de Lisieux et Marthe Robin.
La chapelle de Notz l’Abbé n’était pas tout à fait pleine mais il y avait une fidèle paroissienne de Martizay avec ses enfants, des représentants des paroisses de Preuilly, Bossay, Chatillon, et même du diocèse de Poitiers.  D’autres proches venus de Loches, du Havre et même de Paris. Puis pendant la vénération de l’après-midi,  surprise de voir arriver – entre autres - des enfants de Martizay du caté venus rencontrer avec beaucoup d’émotion et de joie la « Petite Ste Thérèse ».










Belle surprise en fin d'après-midi de voir les élèves du caté venir aussi rencontrer SteThérèse !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire